Le livre Avant-Propos Les auteurs Poser une question Actuzlité




© Éditions Alternatives
* REVUE DE PRESSE *

paru dans : (Mars 2001)

La bonne leçon. Comment adapter le maquillage à son visage, sans céder aux tendances ?
Première étape, se connaître. Et, pour cela, savoir se regarder dans un miroir, analyser ses défauts, ses qualités…
Deuxième étape, apprendre à se mettre en avant grâce à des petits trucs et des exemples illustrés. « Visages, maquilogie : une beauté sur mesure », par Denise Houssard et Marie Dezandre, 25,95 Euro, éd. Alternative


paru dans : VOTRE BEAUTE - La part de l’art
( Avant la sortie du livre un premier article, Novembre 2000)

Quand les fards subliment le « moi »
Ecrit dans un langage simple et précis, nourri d’exemples puisés dans la vie quotidienne
De remarques judicieuses sur la lumière et la couleur, le livre Visages : maquilogie, une beauté sur mesure se présente comme une succession de gros plans sur l’art et la manière de tirer parti de son visage. Denise Houssard, maquilleuse pour le cinéma, a développé ce concept qui vise à donner une meilleure connaissance de son visage, à restaurer l’image de soi, afin que le maquillage se mette véritablement au service de la personne qui le porte.


paru dans : LES SAISONS DE LA DANSE (Janvier 2001)

LIVRE / bon teint

Aborder les visages anonymes comme les reflets d’une âme et y quêter de confiance un rayonnement sous-jacent, tel est le parti pris de Denise Houssard, maquilleuse professionnelle, et de la journaliste Marie Dezandre. L’art du maquillage, composante magique de l’univers du spectacle, participe à cette entreprise de commune mise en valeur. S’ouvrant sur un rapide historique des artifices draconiens que s’infligèrent les femmes dès l’Egypte ancienne, ce traité touche à l’art pictural influent et riche d’enseignements physiques sur la lumière ou l’harmonisation des couleurs. La démonstration probante porte un mauvais coup à l’imagerie glamour du cinéma, terrain d’exercice de Denise Houssard. A vue de métamorphoses orchestrées sous l’autorité de considérations morphopsychologiques, l’aptitude photogénique n’apparaît plus comme un don surnaturel, mais comme un placement en accord avec les proportions d’un visage soigné, et plus profondément comme le résultat, à contre courant de la contrefaçon de modèles esthétiques, de l’acceptation de soi.


VISAGES, Maquilogie : une beauté sur mesure de Denise Houssard, aux éditions Alternatives